Cher Christophe Conte, Marion ne t'embrassera pas non plus

Publié le 28 Mars 2015

Lettre à Christophe Conte, en réponse à son billet adressé à Marion Maréchal Le Pen. Disponible ici : http://blogs.lesinrocks.com/billetdur/2015/03/28/chere-marion-marechal-le-pen/

Cher Christophe Conte, Marion ne t'embrassera pas non plus

Cher Christophe Conte,

 

Merde ! Tu as raison. Marion Maréchal est une conne. De sa famille, elle a « épousé la cause » comme tu dis, tandis qu'elle aurait eu tellement mieux à faire. La voilà porte-voix d'une France des trous du culs de Province, alors qu'elle aurait pu être avec toi, Christophe. Avec un peu de relooking, elle aurait même pu être ton style. Quel gâchis.

 

Elle aurait pu, d'abord, se teindre en brune. Cette blondeur « aryenne », comme tu dis, c'est vraiment indécent aujourd'hui, sauf, éventuellement, si c'est au bras d'un africain. Le reste, c'est nazi. Nécessairement. Elle aurait pu – elle aurait du – ressembler à ce type de brunettes aux cheveux bouclés, mi-spanish mi-rital, habillées avec des couleurs pittoresques et un ptit piercing au nez, tu sais, celles qui traînent dans le Marais, à Bastille ou dans le 18eme, celles qui te font kiffer, mon cochon, celles avec qui tu peux parler des derniers romans de chez Grasset affalés autour d'une bière dans un bar cool, genre onéreux à mort mais qui cultive tout de même un certain débraillé, histoire de faire style. Qu'elle ait pu louper ça, c'est affligeant.

 

Elle aurait aussi pu avoir des idées comme le tiennes, plutôt que d'être une de ces effluves Bleu Marine dégueulasses qui transpirent de la France rance et profonde. La conne. Être dans un conseil de rédaction aux Inrocks, avec James, Camille et Fériel, parler un peu anglais, saloner sur le style et les lumières, et peut-être se fumer un pét' si on a bien bossé :sérieux ! Comment peut-on se passer de tels plaisirs ? Cons de fachôs.

 

Marion, elle, veut juste défendre la liberté et l'identité de son pays. Si elle avait été, au moins, tibétaine ou palestinienne, là tu l'aurais trouvé cool. Mais elle est française pardi ! Tu sais, la France d'où tu viens toi aussi, la France reculée, celle que tu as pu, Dieu merci, quitter pour Paris, là où, franchement, on devrait autoriser seuls les citoyens à voter. Le reste, c'est les recroquevillés, les phobes et les puants, ceux qui n'ont pas le temps de lire tes « billets durs », sans doute parce que eux, c'est leur vie qui est dure, et que des billets, ils n'en ont pas beaucoup. Mais ça franchement Christophe, qu'est ce qu'on s'en branle ?

 

Voilà mon gros. Je connais Marion, elle a du caractère et elle est difficile, et elle aussi ne t'embrassera pas. Même si tu avais eu envie d'ailleurs, c'est ballot. Au mieux, elle pourrait te mettre une petite baffe. Mais ça, égalité des sexes oblige, t'es d'accord, je veux bien m'en charger pour elle.

Publié dans #journal

Repost 0
Commenter cet article

Greg 03/05/2015 22:28

Bravo,
C'est bon, c'est fin, ça se mange sans faim.
Pauvre tête d’œuf à claques.

Vous manquez à la France, Mr Rochedy.

Sébastien Tellibag 29/04/2015 20:54

Hummmm, avez-vous l'adresse de ce bel éphèbe?

Christophe 03/04/2015 14:18

Moi qui suis un amoureux fou de cette France « rance » et « profonde », qui cherche les « trous du cul » géographiques de ce beau pays avec la passion d’un orpailleur et qui les vénère comme les lieux immaculés de toutes souillures de l’ère mondialiste, je goûte le plaisir que me font les propos de monsieur Rochedy ! Mieux encore, l’ardéchois ayant promis au gnome parisien quelques délicatesses, je sens que je commence à adorer ce mec !

ALC 29/03/2015 16:26

Un triple bravo pour votre réponse, certes dans un style "actuel", mais le seul qui puisse être entendu par ce genre de "mecs"... Continuez, et soyez assuré que beaucoup vous soutiendront.
Chaleureuses amitiés !

vzmax 28/03/2015 21:01

La dernière phrase, j'adore !