Scènes de la vie sur le conflit Israélo-Palestinien :

Publié le 28 Juillet 2014

Voilà ce qu'on me dit.

 

Un homme de 60 ans, cadre en province, plutôt de droite : 

Le problème Julien, c’est l’Islam... L’islamisme est le nouveau fascisme, celui qu’on va devoir affronter... Il va falloir rester ferme, comme les Américains et les Israéliens... Ah, les Israéliens ont bien raison de les calmer ces barbus ! Pour qui ils se prennent ? Et tous ces gauchos qui nous emmerdent avec leur tolérance ! Ils la verraient un jour la « tolérance » des barbus, si on les laissait prendre le pouvoir... Ils nous emmerdent avec leur Palestine : qu'est ce que j'en ai à foutre, moi, de la Palestine ? De toutes façons, ils n'en faisaient rien de leur terre... Au moins, avec les juifs, ça avance, c'est civilisé... C'est pas que je suis raciste, hein, pas du tout même : c’est avec la religion que j’ai un problème, que l’Occident a un problème... La religion, rien d’autre... J’ai des amis arabes tu sais, mais des bons, qui picolent, qui ont divorcé, qui se foutent de la religion, etc, comme nous quoi... L’Islam est incompatible avec nos modes de vie... Les islamistes ne respectent pas les droits des femmes et la Liberté... ils sont antisémites et sont aussi fanatiques que nous au Moyen-Âge... Non, non, c’est incompatible avec l’Occident tout ça... Israël a bien raison de se défendre avec ces barbares (...)

Un jeune artisan, à côté de chez moi, au café :

Ça me dégoûte... On laisse faire des injustices, comme ça, sans rien dire... Les Juifs oppriment les Palestiniens et nous, on soutient Israël, on se tait... Tu as vu les civils massacrés, les hôpitaux bombardés, les enfants assassinés ? Les Palestiniens ont bien raison de se défendre, car ils en ont le droit : c'est leur terre, les Juifs leur ont volé... C'est des résistants, pas des terroristes... et sous prétexte que ce sont des Juifs qui ont fait ça, il ne faudrait rien dire... Les Israéliens se comportent comme des nazis, on dirait qu'ils ont eu comme une sorte de syndrome de Stockholm : qu'après avoir été opprimés, ils oppriment à leur tour... Alors bien sûr pas tous les Juifs, pas tout les Israéliens, il y en a des biens, je ne suis pas antisémite... mais bon, faut pas pousser quand même... C'est l'impérialisme qui est cause de toutes les guerres, et aujourd'hui l'impérialiste, c'est l'américano-sioniste j'te dis... Moi je suis aujourd'hui avec tous mes frères palestiniens, ça ne me dérangerait pas qu'ils mettent cet Etat colonial à la mer... Il faut aller manifester, il faut se battre, on ne peut pas laisser faire (…)

Un ami, désabusé, par téléphone :

Dans cette histoire, ça me rappelle que nous, Européens, Français, sommes condamnés à n'avoir plus d'idéal... Je veux dire d'idéal à nous, d'idéal de puissance pour nous, rien qu'à nous... Nous n'avons plus de route à emprunter rien que pour nous seuls... celle-ci a croulé sous les décombres... Nous étions des fondateurs, nous sommes désormais réduits à n'être que des bricoleurs... Il nous faut aujourd'hui bricoler avec les Américains, les Musulmans, les Juifs, que sais-je encore : peut-être demain avec les Chinois ou les Indiens ? C'est eux qui mènent la danse, c'est eux qui mènent l'Histoire... Nous, il nous faut regarder, tenter éventuellement de choisir un camp, essayer de sauver les meubles, chercher dans quelle cause il y a peut-être un petit peu plus de la nôtre... Mais tu veux que je te dise ? tout cela est vain, tout ça est foutu... C'est bien pour ça que je reste en retrait, ce n'est pas de la lâcheté, non, c'est juste que je ne retrouve mon camp, ma cause, nous, moi, mon idéal, mes aspirations, nulle part dans tout ce merdier (...)

Publié dans #journal

Repost 0
Commenter cet article

Batman 29/09/2014 06:36

Votre ami est un sage et je le comprends parfaitement, bien qu'il m'ait fallu du temps pou voir les choses sous l'angle qu'il décrit...
Je suis pour TOUS les nationalismes quand les gens sont chez-eux,néanmoins je suis plus qu'étonné de voir des gens de nationalité française et nés pour la plupart dans ce pays manifester violemment voire s'écharper entre eux pour des histoires se passant à 3000 km de chez-nous, alors que notre propre pays s'enfonce jour après jour sous le poids de l'inertie de nos élites incompétentes et corrompues...
Le sol est en passe de brûler bientôt sous nos pieds mais ils préfèrent regarder les affres du levant,le choc (en retour) n'en sera que plus rude...

Cicéron 28/07/2014 19:00

Ces trois textes résument bien le problème et il faut adopter un regard gaulliste pour aborder le problème: justice et fermeté. L'État doit pour cela s'affranchir de tout communautarisme et nous devons assumer nos racines et notre histoire. Sur le plan sociétal, la gauche a fait beaucoup de mal et a formaté bien trop d'esprits.